L’assurance vie pour enfants : geste essentiel, mais trop souvent remis à plus tard

L’arrivée d’un nouveau bébé est parfois, souvent, tout le temps, une source d’euphorie dans la famille. Tous les parents, et même les membres élargis de la famille se précipitent pour combler les besoins matériels du futur bébé et s’assurer du meilleur pour son arrivée. On prévoit l’amménagement de la nouvelle chambre, on achète un nouveau lit, de nouveaux meubles, une poussette, des couvertures, des vêtements, des joujoux, des toutous… OUFF ! Ça en fait des choses à penser et à préparer. Quand bébé arrive, tout est pensé coté, choses matérielles, mais, qu’en est-il des choses un peu plus intangibles par exemple les assurances vie de l’enfant. Certains parents y pensent, d’autres non. Certains préfèrent tout simplement ne pas y penser! Ce qui est tout à fait normal puisqu’un nouveau-né c’est le début de la vie! Mais a bien y penser, il y a plusieurs avantages à se doter d’une telle assurance dès la naissance de ce petit être si cher. Regardons ensemble les principaux scénarios et stratégies possibles.  

Scénario #1 : Un cadeau pour la vie 


Vous pouvez prendre une assurance permanente payable à vie qui lui sera transférée un jour et dont il payera ensuite les primes. Vous bénéficiez alors du jeune âge de votre enfant pour obtenir des primes moindres pour une assurance permanente. Le montant assuré choisi dans ces cas est souvent inférieur à celui pris avec de l’assurance temporaire. Il faut savoir que malgré le bas âge de l’enfant, l’assurance permanente a un prix plus élevé que de l’assurance temporaire. D’ailleurs concernant le montant assuré, n’oubliez pas que le coût de la vie tend à augmenter avec le temps. Il ne sera donc pas le même lorsque votre enfant aura 50, 60, ou même 90 ans. 

Scénario #2 : Une protection sûre


Il se peut que vous désiriez obtenir une assurance vie avec un plus grand capital assuré et protéger l’assurabilité de votre enfant. Qu’est-ce que signifie protéger l’assurabilité ? Eh bien malheureusement, il arrive qu’au cours de leur vie certaines personnes deviennent non assurables ou plus difficilement assurables à la suite de problèmes de santé par exemple. Portéger l’assurabilité, vous permet de couvrir votre enfant avec un capital par exemple de 250 000 $ avant qu’il ne lui arrive quoi que ce soit de fâcheux au niveau de sa santé. Cette assurance demeurera intacte et à un prix convenable. On vient ainsi garantir l’assurabilité de vos enfants en souscrivant à un plus grand capital avec de l’assurance temporaire (10, 20 ou 30 ans). Le coût d’assurance est alors plus bas ce qui vous permet de prendre un plus gros montant d’assurance. L’assurance temporaire est renouvelable après le terme choisi et elle peut être transformée en tout temps pour devenir de l'assurance permanente. L’assurance vie prise lorsqu’on est jeune et en santé est un atout à considérer. Nul ne sait ce que l’avenir nous réserve.

 
Scénario #3 : finis avec les paiements 


Pourquoi ne pas prendre une assurance vie permanente que l’on paiera pendant 20 ans? Au bout du terme, par exemple ici de 20 ans, la police demeurera encore en vigueur, mais sera totalement payée. Wow! Quel plaisir de savoir qu’il n’y aura plus de paiement à faire! Le parent pourra ainsi transférer la propriété de la police à son enfant, afin de lui offrir en cadeau. 

Scénario #4 : Beau, bon, pas chère


La dernière option, mais non la moindre, est celle d’ajouter un avenant enfant votre police en tant que parents. Pour une fraction du prix, certaines compagnies offrent une couverture pour les enfants et le prix reste le même, peu importe le nombre d’enfants. Cet avenant couvre généralement les enfants jusqu’à l’âge adulte. À 21 ans, les enfants auront le choix, soit de laisser tomber la couverture ou encore de la convertir en une assurance personnelle. 


Comme vous pouvez constater, il y a plusieurs possibilités pour atteindre le même objectif soit, de protéger financièrement vos êtres les plus chers.  Il y en a pour tous les désirs et tous les budgets. La réelle question à vous poser cependant est : pourquoi voulez-vous assurer votre enfant ? Votre conseiller est là pour vous  guider dans cette démarche. Mais tout aussi important que d’assurer votre enfant, l’étape préalable est de confirmer que vous êtes convenablement assuré. Il faut donc que vous examiniez votre propre bilan d’assurance vie.  Nous sommes persuadés que s’il vous arrivait quelque chose, vous ne voudriez pas que votre enfant à charge se retrouve dans l’embarras pendant les années à venir. 
Nous le savons, ce n’est pas un sujet agréable pour vous et ce n’est pas une démarche ordinaire. C’est pourquoi nous sommes là pour vous guider et vous accompagner. 

N’hésitez pas ! Contactez-nous, car s’assurer ne fait pas mourir !


http://www.lesaffaires.com/mes-finances/placement/offrir-l-assurance-vie-en-cadeau-a-un-enfant/537391