Les marchés boursiers européens

Daniel Dionne
Publié par Daniel Dionne
23 Novembre 2012
Partager sur

Manchettes financières

L’immobilier aux États-Unis continue sa montée. Les prix sont en hausse de 11 % depuis un an. L’inventaire de maisons à vendre est à son plus bas niveau depuis décembre 2002. La construction est à la hausse avec 900 000 unités construites en octobre en chiffre annualisé. Nous sommes encore loin du 2.2 millions en janvier 2006, ce qui indique qu’il y a encore de la place pour de la croissance. Quoique ce 2,2 millions était de loin au-dessus de la moyenne à long terme. Un chiffre aux alentours de 1.4 millions est plus réaliste.

L’économie américaine affiche un taux de croissance de 2,9 % au troisième trimestre. Ce chiffre est très encourageant en vue des coupures budgétaires des prochaines années qui vont retrancher environ 1 % de croissance par année. La croissance du quatrième trimestre devrait être plus basse à cause de la tempête Sandy. Mais ce ne sera que partie remise sur les prochains trimestres dû à la reconstruction qui va suivre. C’est ce que l’histoire nous a démontré.

Je vais attendre pour commenter le budget du Québec qui sera probablement défait. En résumé : des hausses d’impôt et de taxes et des prévisions de croissance irréalistes.

Les marchés boursiers européens

Si je vous posais la question suivante; croyez-vous que les marchés boursiers en France et en Allemagne sont positifs ou négatifs depuis 1 an ? La majorité devrait répondre négatif. Or, c’est tout le contraire ! La bourse en France est en hausse de 24 % et en Allemagne de 30 % ! Malgré ces hausses, nous sommes toujours au niveau de 1998 pour les marchés boursiers européens. Même chose se produit aux États-Unis !

C’est donc dire que l’on se trouve dans des marchés latéraux depuis 14 ans. Historiquement, ces marchés latéraux peuvent persister jusqu’à 19 ans. On passe toujours de marchés haussiers à marchés latéraux. Je ne vois pas pourquoi ce phénomène changerait. Cela se passe de cette manière car on vit des périodes turbulentes incertaines. Ces périodes reviennent toujours après des périodes d’excès et de grande croissance.

Seule l’histoire nous dira quand les marchés reviendront officiellement dans un marché haussier. Il se peut que ce soit maintenant comme il se peut que ce soit dans trois ou quatre ans. Comme les actions montent en anticipation de ce qui s’en vient, les marchés vont reprendre à partir du moment où la situation commencera à être moins incertaine. Il se pourrait très bien que ce soit une entente à long terme sur le budget américain qui soit la bougie d’allumage !

Marché boursier américain

L’indice S&P 500 américain est en forte hausse cette semaine aux alentours de 1 410 points. Une très belle période dans les rendements s’en vient pour les investisseurs patients…

Veuillez noter que ces propos reflètent mon opinion et ne constituent en rien des recommandations d’investissement. La situation financière unique de chacun peut faire varier les choix appropriés.

Je vous invite d’ailleurs à me transmettre vos questions auxquelles  je pourrai répondre à la prochaine revue des marchés pour le bénéfice de tous. Bonne fin de semaine!

Aucun commentaire Laisser un commentaire

Laisser votre commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *